chien triste à la maison
Manavibe vous accompagne
Chien triste : les signes à ne pas ignorer

Votre chien vous paraît triste ? Ne passez pas à côté des signaux d'alerte. Une baisse d'appétit, des troubles du sommeil et un comportement plus renfermé peuvent révéler une dépression, signifiant souvent un profond malaise. 

Nous allons décrypter ensemble les indicateurs clairs de ce mal-être, explorer ses causes variées et vous offrir des conseils pratiques pour la prévention et le traitement. 

Points clés
Dans cet article, vous apprendrez...
Les symptômes
  • Modification de l'appétit
  • Troubles du sommeil
  • Isolement social
  • Perte d'interêt pour les activités habituelles
Les causes
  • Changements environnementaux
  • Manque de stimulation
  • Perte d'un proche
La prévention
  • Maintenir une routine stable
  • Fournir un environnement sécurisant
  • Engager régulièrement le chien dans des activités enrichissantes

Comprendre la dépression canine

« Chaque animal est un individu à part entière, une personne » , nous rappelle le Dr Thierry Bedossa, vétérinaire et comportementaliste. Malgré leur intelligence émotionnelle, les chiens ne peuvent pas nous communiquer par des mots le mal-être qu'ils ressentent. Il incombe à nous, leurs humains, de devenir les interprètes de leurs états d'âme à travers l'observation de leurs comportements.

Les symptômes facilement observables

La dépression chez le chien se traduit par des signes que l'on peut apprendre à reconnaître. Cela va d'une modification de l'appétit à une baisse de l'énergie, en passant par des troubles du sommeil et une tendance à l'isolement. Voici les manifestations les plus communes :

  • Appétit capricieux : votre chien peut se mettre à manger moins ou, au contraire, à ingérer sa nourriture de manière compulsive.
  • Troubles du sommeil : il se peut que votre chien dorme plus que la normale, jusqu'à rappeler les heures de sommeil d'un chiot (jusqu'à 18-20 heures par jour).
  • Isolement social : un retrait des interactions sociales, préférant la solitude au jeu ou à la compagnie habituelle.
  • Comportements destructeurs : le léchage compulsif des pattes, les mordillements, ou des incidents domestiques comme des besoins (uriner ou déféquer) faits à l'intérieur peuvent survenir.
  • Anxiété de séparation : manifestations de détresse telles que pleurs ou gémissements en votre absence.
  • Apathie générale : une perte d'intérêt pour les activités autrefois appréciées comme les jeux ou les promenades.

Des causes multiples

Comprendre les déclencheurs de la dépression permet d'aider son chien à retrouver son équilibre. Les facteurs peuvent être variés :

  • Changements dans l'environnement : déménagement, rénovation, ou même un simple réaménagement peut perturber le chien.
  • Manque de stimulation : l'interaction sociale et l'activité physique sont importantes pour leur bien-être émotionnel et physique.
  • Sensibilité aux émotions du propriétaire : les chiens sont extrêmement sensibles aux émotions de leurs humains, y compris la dépression.
  • Séparations douloureuses : une séparation précoce avec la mère ou des séjours prolongés dans des environnements non familiers peuvent être traumatisants (la pension pour chien par exemple).
  • Perte d'un proche : la disparition d'un membre de la famille ou d'un autre animal avec lequel il avait tissé des liens peut profondément affecter votre chien. Cela est confirmé par une étude scientifique italienne qui révèle que « les chiens domestiques (Canis familiaris) pleurent véritablement la perte d'un congénère ».
chien triste allongé sur canapé

Stratégies de prévention

La dépression chez le chien n'est pas à prendre à la légère. Il existe des mesures proactives pour protéger leur santé mentale, leur bien-être émotionnel. Voici comment vous pouvez agir.

Une routine et un environnement stable

Pour le bien-être de votre chien, maintenez les horaires des repas et des promenades, ce qui leur donne un cadre de vie sécurisant et familier. Assurez-vous également que leur maison soit un lieu calme et sûr. Si vous devez changer leur environnement, faites-le graduellement pour éviter de les stresser.

Accordez-lui plus d'importance

Prenez le temps d'être présent avec votre chien. Ils ressentent et répondent à notre affection et notre patience. Pour les moments de tension, parlez-leur doucement ; votre voix peut agir comme un calmant puissant et les rassurer. Enrichissez également leur quotidien en intégrant plus de jeux et d'exercices de fouille et d'intelligence, cela va stimuler leur esprit et maintenir leur forme physique. Enfin, n'oubliez pas les visites régulières chez le vétérinaire. Un suivi médical régulier permet de détecter les problèmes de santé avant qu'ils ne s'aggravent.

Options de traitement de la dépression canine et de soutien

Malgré toutes vos précautions, il arrive que votre chien déprime. Ne vous découragez pas : votre rôle en tant que humain prend ici tout son sens. Pour cela, tissez autour de lui un environnement rempli de positivité. Voici quelques méthodes.

Attention et affection

Maximisez chaque instant passé avec votre chien en le remplissant d’attention et d'affection. Assurez-vous que ces moments soient de qualité pour que votre chien se sente aimé et en sécurité. Des gestes simples comme brosser ou caresser votre chien peuvent grandement améliorer son bien-être ; ces contacts physiques sont apaisants et renforcent votre lien.

Soyez pleinement présent lors de vos interactions : pendant les jeux ou les promenades, mettez de côté votre téléphone pour vous concentrer uniquement sur son bonheur. Parlez-lui et encouragez-le, car il a besoin d'entendre votre voix rassurante. Enfin, évitez les punitions qui peuvent exacerber son mal-être. Privilégiez plutôt la compréhension et la patience pour gérer les comportements indésirables.

Stimulation et interaction

  • Encourager sans forcer. Laissez votre chien explorer et jouer à son rythme. La pression n'aide en rien et peut même renforcer sa tristesse.
  • Renouvelez son intérêt. De nouveaux jouets peuvent distraire votre chien de sa mélancolie et stimuler son envie de jouer.
  • Favorisez les interactions sociales. La compagnie d'autres chiens peut contribuer à soulager sa dépression.
  • Veillez à ce que votre chien ne soit jamais trop longtemps seul à la maison. Si vous devez vous absenter trop longtemps, arrangez-vous pour qu'il soit entouré par d'autres personnes ou chiens.
Apaiser votre chien avec le léchage

Yoggie Pot à lécher Lickimat

15,90 
Bleu
Rose
Vert

Jouet d’alimentation lente, à remplir avec de la nourriture humide

Le Yoggie Pot de Lickimat est un jouet d’occupation et d’enrichissement longue durée pour chien. Sa forme unique, inspirée d’un pot de yaourt, incite le chien à lécher activement les parois et le fond. C’est une expérience de jeu stimulante et favorisant le bien-être mental de l’animal.

Soutien professionnel et traitement médicaux

Si la dépression de votre chien persiste, vous avez l'option de consultez un vétérinaire. Le spécialiste pourra identifier les symptômes et proposer un traitement adapté. Ce dernier pourra être combiné entre médicaments, thérapies comportementales et ou remèdes homéopathiques.

La seconde option est la thérapie comportementale. Cette approche permet de corriger les troubles comportementaux et participent au bien-être psychique canin. Elle aide à traiter les symptômes, à améliorer la qualité de vie du chien.

Nos autres articles sur la compréhension du chien

regard de chien

Lorsque nous accueillons un chien dans notre vie, nous nous engageons à lui offrir une merveilleuse vie. Mais savez-vous vraiment ce dont il a besoin pour être véritablement...

chien joue parc

Jouer est essentiel dans la vie d'un chien pour son éducation, mais aussi pour son développement physique et psychique. Le jeu permet de maintenir le chien en bonne santé...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *