chien labrador salle à manger appartement
Manavibe vous accompagne
Vivre avec un chien et satisfaire ses besoins

Adopter un chien est une décision importante qui transforme les habitudes de vie. En créant un environnement chaleureux et en répondant à ses besoins, votre foyer peut devenir le nid douillet parfait pour votre toutou.

À travers cinq conseils pratiques, vous découvrirez comment prendre soin de votre chien et lui offrir le meilleur environnement possible.

Points clés
Dans cet article, vous apprendrez à...
Satisfaire ses besoins
  • Alimentation équilibrée
  • Interactions sociales
  • Jeux stimulants
Adapter les activités
  • Promenades
  • Sports canins
  • Jeux de réflexion
Gérer le stress
  • Bruits de la ville
  • Comportements destructeurs
  • Anxiété de séparation
Conseil n°1

Respecter les besoins fondamentaux du chien

Depuis le 10 juillet 1976, la France a créé une loi en faveur des animaux. L'article 9 de cette loi énonce un principe reconnaissant chaque animal comme un être sensible, et impose aux propriétaires la responsabilité de leur offrir un cadre de vie adapté aux besoins naturels spécifiques de leur espèce.

Pour pouvoir respecter les besoins de son chien, il faut commencer par les connaître.

Les besoins primaires

Parlons de ce que votre chien a absolument besoin chaque jour, ce qu'on appelle les besoins primaires.

  • Alimentation et hydratation : Une alimentation équilibrée accompagnée d'un accès constant à l'eau fraîche contribue à la bonne santé du chien.
  • Exercices physiques : Les promenades régulières sont indispensables pour ses besoins physiologiques et pour son épanouissement. Elles lui permettent de découvrir de nouveaux environnements, d'explorer et de rester actif.
  • Repos et confort : Un coin douillet spécialement aménagé pour lui où il peut se reposer tranquillement. Cela permet à votre chien de profiter de siestes et de nuits réparatrices.
  • Confiance et sécurité : Un environnement stable où il se sent en sécurité est fondamental pour développer une relation de confiance mutuelle entre vous et votre chien. C'est vital pour son équilibre émotionnel.

Les besoins du coeur et de l'esprit

Votre chien est un être vivant avec beaucoup d’émotions et de besoins sociaux.

  • Les besoins psychologiques : Des interactions avec ses congénères sont essentielles pour apprendre le langage canin. Votre chien a besoin de faire des rencontres intra-espèces (c’est-à-dire de la même espèce : chien-chien) et aussi des rencontres inter-espèces (c’est-à-dire d’espèces différentes : chien-humain, chien-chat).
  • Les besoins d’épanouissement : Les chiens s'épanouissent dans une relation de complicité profonde avec leurs maîtres. Pour renforcer ce lien, créez ensemble des moments uniques, que ce soit lors de balades ou de séances de jeu, en pleine nature ou à la maison. Si votre chien est sujet à l'anxiété, intégrez des jeux qui stimulent le cerveau, tels que les puzzles canins ou les tapis d'enrichissement. Ce sont des activités qui apaisent et divertissent les chiens. A la base d'une bonne relation entre un humain et son chien se trouve une confiance mutuelle dépourvue de toute notion de domination.
femme besoins psychologiques chien
Conseil n°2

Occuper son chien la journée

Distraire son chien est essentiel pour son équilibre et son bien-être. Voici quelques astuces et activités à intégrer dans votre quotidien pour répondre à ses besoins.

Les incontournables balades

Que vous viviez en appartement ou en maison, vous devez promener votre chien quotidiennement. On distingue d’abord les petites balades destinées aux besoins hygiéniques (pipi, caca). Puis, viennent les balades plus longues répondant aux besoins physiologiques et à la dépense physique.

Les sorties ne doivent pas avoir de durée fixe. Mais il est conseillé de privilégier plusieurs petites sorties (30 à 45 minutes par exemple) plusieurs fois par jour (3 à 4 fois) plutôt qu'une seule longue balade. Cela permet de varier les plaisirs et de maintenir votre chien actif et intéressé tout au long de la journée. N’oubliez pas qu’un manque d’activité peut être source de stress pour votre chien.

N'hésitez pas à rejoindre des groupes de balades canines (sur facebook il y en a beaucoup) pour enrichir son expérience sociale et olfactive.

Faire du sport ensemble

L'activité physique ne se limite pas aux promenades. Jouer avec votre chien est aussi essentiel à son épanouissement. Vous pouvez utiliser des frisbees pour chien ou des balles en caoutchouc. Attention, les balles de tennis, malgré leur popularité, peuvent présenter des risques pour votre chien.

Pratiquez des sports canins adaptés à la race et à la santé de votre chien, comme le cani-cross, le VTT canin, ou l'agility. Ces activités renforcent votre complicité tout en veillant à sa forme physique.

L’activité physique est un atout essentiel tant pour la santé mentale que dans la prévention du surpoids, et ce, autant pour vous que pour votre chien. La fédération Française de Cardiologie indique d’ailleurs que pratiquer un sport avec son chien est un très bon moyen de prévenir les maladies cardiovasculaires.

course a pied avec chien

Les jouets et les friandises

Aujourd’hui, il existe de nombreux jouets destinés à occuper votre chien durant vos absences (peluches, jeux de réflexion, jeux de fouille, des friandises de mastication..).

Durant vos absences, deux précautions sont à respecter pour garantir la sécurité de votre chien.

  • Premièrement, si il a tendance à mâchouiller ou détruire, veillez à ne pas laisser à sa portée des jouets ou peluches qui pourraient être facilement ouverts. L'ingestion de rembourrage ou de petits éléments peut être dangereuse, et entraîner des complications gastro-intestinales. À votre retour, prenez le temps de vérifier que votre chien n'a pas avalé de corps étranger, et en cas de doute, consultez votre vétérinaire.
  • Deuxièmement, soyez prudent avec les friandises à mâcher : un petit bout restant pourrait causer un étouffement. Il est recommandé de retirer tout morceau trop petit avant qu'il ne représente un risque pour votre chien. Le morceau est considéré comme petit dès qu’il rentre entièrement dans la bouche de votre toutou. Pour cela, je ne conseille pas de donner des friandises de mastication lors de vos absences.

N’oubliez pas l'impact calorique des friandises, y compris celles destinées à la mastication. Elles peuvent contribuer au surpoids. Leur distribution doit être réfléchie et mesurée, particulièrement si la Note d'État Corporel (NEC) de votre chien se situe entre 4 et 5. Pour une alternative allégée, pensez aux snacks naturels comme un morceau de peau de courgette, qui est à la fois nutritif et satisfaisant pour leur besoin de mâcher.

score corporel du chien

La dépense mentale

Au-delà de l'exercice physique, votre chien a besoin d'être stimulé intellectuellement. Des puzzles canins, des tapis de léchage, ou des balles distributrices sont autant de produits qui peuvent l'aider à rester mentalement actif et équilibré.

Il est couramment dit que 15 minutes de jeux de réflexion valent 30 minutes de promenade. Cependant, cela ne doit pas être pris au pied de la lettre. L'activité mentale et l'exercice physique sont complémentaires et non substituables. Néanmoins, stimuler l'esprit de votre chien peut être une alternative, lors de journées pluvieuses où les sorties extérieures sont plus courtes.

Conseil n°3

Passer des moments de qualité avec son chien

Nos chiens tissent des liens étroits avec nous, bien au-delà de leurs interactions avec d'autres chiens. Selon une adaptation de l'étude "Situation Étrange" de Mary Ainsworth aux chiens, il en ressort qu’ils développent un attachement émotionnel fort à leurs propriétaires, similaire à l'attachement.

Selon Christel Elies, Silke Schauder dans "La relation de l’homme au chien familier : symptôme de sa dynamique psychique ?", disponible sur Cairn.info), il est essentiel pour les chiens de ne pas être isolés pendant de longs moments. Leur bien-être émotionnel dépend de notre présence.

Passer du temps de qualité avec votre chien est vital pour son équilibre. À la maison, diverses activités peuvent renforcer votre complicité. Le jeu du tir à la corde, par exemple, est très apprécié des chiens. Optez pour un tug en polaire, qui est doux pour sa gueule et évite les blessures, contrairement aux cordes qui peuvent être rudes pour leurs gencives. L'apprentissage de tours, comme "stop" ou "attend", les stimule tout en renforçant leur sécurité lors de vos sorties.

Les moments de tendresse, tels que les câlins, le brossage, le soin des coussinets, ou encore la vérification de la présence de tiques ou d'épillets, contribuent à leur bien-être mental. Abordés avec douceur, ces gestes sont perçus par votre chien comme des instants privilégiés de détente.

Conseil n°4

Désensibiliser son chien au bruit de la ville

Vivre en milieu urbain expose nos toutous à un flux constant de bruits et d'activités : le passage des voitures et des camions, les coups de klaxon, et les rues animées par des piétons, avec ou sans animaux. Pour un chien, s'habituer à cette effervescence n'est pas une capacité innée. Il peut ressentir du stress, se mettre à aboyer ou à japper, parfois même depuis le rebord d'une fenêtre, en apercevant d'autres chiens dans la rue.

Il faut initier votre chien progressivement à cet environnement, lui apprendre à considérer ces stimuli comme normaux et non comme des sources de stress. Pour faciliter ce processus d'adaptation, l’utilisation de friandises d’éducation peut s'avérer efficace. En récompensant votre chien lorsqu'il réagit calmement aux bruits urbains, vous l'aidez à associer ces expériences à des émotions positives. C’est ce qu’on appelle l’éducation positive.

Récompenser positivement avec nos friandises

Friandises d’éducation pour chien

4,25 

Les friandises pour une éducation canine positive réussie

Les friandises d’éducation pour chien Sanadog jouent un rôle essentiel dans le dressage de votre chien. Elles renforcent les comportements positifs lors des séances d’éducation ou de l’apprentissage de nouveaux tours à votre chiot ou chien animal adulte. Grâce à leur composition monoprotéinée, sans céréales, et riche en poulet et bœuf, ces friandises offrent une récompense nutritive, contribuant au bien-être de votre animal.

Conseil n°5

Gérer l'anxiété de séparation

Le chien, par nature, cherche la compagnie de ses humains. L'absence de ceux-ci peut provoquer chez lui une anxiété, communément désignée sous le terme d'anxiété de séparation. Cette détresse émotionnelle peut se manifester de diverses manières. Elle affecte le bien-être de l'animal et la sérénité de votre foyer (destruction, aboiement..).

Voici des petites astuces pour gérer cette situation :

  • Occupez votre chien avant de partir avec une bonne séance de jeu ou une promenade. Cela lui permettra de dépenser son énergie et d’être apaiser pendant votre absence.
  • L'acclimatation à la solitude doit se faire progressivement. Commencez par de courts moments d'absence, en vous tenant d'abord derrière votre porte pour écouter sa réaction, avant d'augmenter progressivement la durée de ces périodes.

Il est aussi conseillé d’avoir un comportement neutre lorsque vous partez et rentrez. Lui “faire la fête” pourrait renforcer son anxiété.

A savoir

N’oubliez pas qu’un chien est un animal unique qui a ses propres préférences. Certaines activités plairont à certains chiens mais peut-être pas au vôtre. Veillez à lui proposer des activités qu’il aime.

FAQ

1. Les chiens ont-ils tous les mêmes besoins ?

Les besoins spécifiques d'un chien varient en fonction de sa race et de son individualité. Par exemple, un bichon et un berger australien n'ont pas les mêmes exigences en termes d'activité physique et de stimulation mentale.

Même au sein d'une même race, chaque chien est unique et peut présenter des besoins différents, influencés par des facteurs tels que leur état de santé. Chaque propriétaire ou futur propriétaire doit se renseigner précisément sur les besoins inhérents à la race de son chien ainsi qu'à ses particularités personnelles.

En cas de questionnement ou d'incertitude, n'hésitez pas à solliciter l'avis d'un professionnel, comme votre vétérinaire ou un comportementaliste canin, qui pourront vous offrir des conseils avisés et personnalisés.

2. Que faire si je manque de temps pour sortir correctement mon chien ?

Plusieurs options s'offrent à vous. Les services de pet-sitting peuvent être une solution avec des professionnels qui peuvent soit accueillir votre chien chez eux, soit le prendre pour des promenades (individuelles ou en groupe). Les crèches pour chiens représentent également une alternative intéressante pour garder votre chien durant vos heures de travail.

Choisissez un pet-sitter avec soin et vérifiez leurs connaissances et expériences en matière canine. La promenade de chiens ne requiert pas de diplôme spécifique. Cela peut présenter des risques si le dog-walker est confronté à des situations d'urgence. La garde de chiens, quant à elle, nécessite une Attestation de Connaissances pour les Animaux de Compagnie d'Espèces Domestiques (ACACED). Cette formation couvre de nombreux sujets, mais elle n’est pas exclusivement axée sur la garde d'animaux. Privilégiez un pet-sitter ayant suivi des formations complémentaires spécifiques pour s'assurer d'un niveau de soin et de sécurité élevé pour votre chien.

3. Un bailleur peut-il refuser la présence de chiens dans son logement ?

Le Service Public stipule que “Le locataire a le droit de détenir un ou plusieurs animaux domestiques dans son logement (loué vide ou meublé) à condition qu'il assure la jouissance paisible des lieux et de l'immeuble, c'est-à-dire qu'il respecte la tranquillité du voisinage. Le locataire est responsable des dégâts et des troubles anormaux de voisinage que son animal peut causer.”

Ainsi, un propriétaire ne peut généralement pas interdire à son locataire d'avoir un chien, ni refuser une location sur cette base, à l'exception des chiens de première catégorie, qualifiés de "chiens d'attaque".

Nos autres articles sur l'activité du chien

un berger australien avec son tapis de fouille

Dans cet article, Manavibe vous explique l’ensemble des bienfaits du tapis de fouille, jeu d’enrichissement tant adoré par nos chiens et chiots. Un tapis de fouille, appelé...

berger australien tapis de fouille

Le tapis de fouille pour chien est un jeu ludique et stimulant qui occupe le chien et l'oblige à utiliser son nez et son cerveau pour chercher des friandises cachées dans les...

mon chien boude sa gamelle croquettes

Nous utilisons tous une gamelle pour nourrir notre animal. Mais satisfait-elle les besoins primaires de notre poilu ? Par quoi peut-on la remplacer ?...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *